Nettoyage du nez : mode d'emploi et explication (Jala neti)

Jala neti : rinçage du nez à l'eau saline

"Le nez est la porte de la conscience et du cerveau" 

Pratique connue des adeptes du yoga, je vous délivre ici mes conseils issus de mon centre de formation accrédité par "Ayurvéda France" pour s'initier en toute sécurité... Et mon expérience personnelle de la question, comme de coutume !

Parmis les choses que j'ai mises en place presque quotidiennement dans ma vie, celle-ci a été l'une des plus "insolite"...

Les indiens pratiquant l'Ayurvéda accordent beaucoup d'importance à leur hygiène de vie. Elle représente la base de leur santé et le socle de leur existence : ces pratiques sont,

non seulement physiques

mais ont également pour eux une dimension émotionnelle et spirituelle.

Personnellement, ces pratiques ont considérablement et profondément changé ma vie : je la trouve plus agréable, respectueuse (de moi-même et de la nature voir des autres) épanouissante...Je prends le temps de vivre dans mon corps...


Le rinçage du nez a des contre-indications que je vais vous indiquer immédiatement, le cadre de sécurité sera ainsi posé.

 

  • Pas pendant la grossesse (aucune purification pendant cette période)
  • Pas si saignements du nez et si infection active du nez (sinusite)
  • Pas après un rapport sexuel, ni après un bain
  • Pas après le repas (pas de purification pendant la digestion)
  • Pas après avoir bu de l'alcool (dilatation des artérioles)

Ceci posé, comment pratiquer ?

Le rinçage du nez est généralement effectué le matin à jeûn (comme le grattage de la langue et le yoga).

En effet, toute une routine matinale est préconisée en Ayurvéda afin de réveiller le corps en douceur, respecter les doshas, et permettre à celui-ci d'éliminer les toxines drainées de la nuit. Je détaillerai ceci dans un prochain article.

Le mieux est de faire bouillir  environ 150ml d'eau une minute pour la stériliser (certains ne le font pas, personnellement cela ne me dérange pas, donc je le fais par sécurité), la laisser tiédir et ajouter environ 9 grammes de sel non traité non raffiné (sel naturel trouvé en biocoop par exemple). Bien mélanger.

  1. Sentez quelle narine respire le mieux et commencer par celle-ci : pencher bien la tête en avant et sur le côté (je le fais dehors ou au-dessus de ma baignoire)
  2. Vider la moitié de l'eau dans chaque narine : respirer par la bouche. 
  3. Bien se moucher et sécher les narines : souffler doucement plusieurs fois par les narines

  4. Instiller 2 gouttes d'huile de sésame dans chaque narine (allongé ou la tête en arrière) et masser dans les deux sens Indispensable ! en effet cela évite le déssèchement, contre l'inhalation des poussières, nourri la paroi interne des narines...

Retour fréquemment constatés :

Au début, on a l'impression "de se noyer" c'est normal !! Cela passera rapidement avec l'habitude...

Il se peut que l'eau aille un peu dans la bouche, pencher plus en avant la tête.

Si une narine est bouchée, allez-y doucement et cela devrait finir par passer et aidera à la guérison.

Fréquence / condition de pratique :

Peut être pratiqué 2 à 3 fois par jour si nécessaire : nez bouché, allergies, tabac, pollution...

Particulièrement le soir pour les personnes qui ont tendance à ronfler.

Convient aux enfants !


 Les bienfaits

Pour le système respiratoire :

  • permet une meilleure respiration même en cas de nez bouché
  • décongestionne les sinus
  • diminue les risques d'enrhumement, sinusite, congestion nasale...
  • réduit les réactions allergiques et troubles respiratoires liés à l'air conditionné, poussières...
  • Diminue les ronflements, la quantité de mucus qui permet le développement des virus
  • Evite les croûtes dans le nez et les narines sèches

Pour la tête:

  • Diminue les maux de tête et migraines, favorable en cas de congestion
  • Contre certains troubles des yeux et des oreilles, utile en cas de perte d'odorat (et donc de goût!)
  • Diminue les raideurs à la nuque et au cou
  • Peut aider à diminuer les acouphènes (bourdonnement d'oreille)

Pour le mental, émotionnel

  • Eclaircit les idées, calme le mental trop agité (excès de Vata)
  • Diminue le stress, l'anxiété, l'agitation, l'équilibre des émotions (notamment car il réduit les excès de Vata sur le long terme)

Spirituel et énergie

  • Permet une meilleure circulation et absorption dans tout le corps de l'air et de l'énergie vitale (prana)
  • Potentialise la pratique de pranayama et de la médiation ; favorise l'ouverture du 3ème oeil
  • Eveille la conscience (conséquence de tous les bienfaits cités précédemment)

Mon expérience...

Ces pratiques peuvent être testées, abandonnées, reprises, et finalement adoptées...

En tout cas c'est ce qui s'est passé pour moi ! C'est un processus naturel je pense...ne pas se forcer, aller à son rythme.

Le dosage est difficile (sel) et s'il est mal dosé, cela peut faire mal (c'est normal)... Quand vous l'avez trouvé, essayez de prendre des repères (j'ai fini par prendre la cuillère dose que l'on voit sur la photo)

Où trouver les accessoires et ingrédients?

Le pot peut être commandé en pharmacie (environ 10-15€) ou sur des sites spécialisés. 

L'huile de sésame se trouve tout simplement au rayo bio alimentation (pas besoin d'aller au rayon cosmétique cf mon article sur les huiles).

Vous pouvez également utiliser du ghee ou des préparations médicinales en vente sur les sites spécialisés, personnellement, je n'ai jamais testé...


Pratiqué régulièrement, on sent vraiment une meilleure respiration, diminution des effets allergiques. 

Pour ce qui est des effets "mental, émotionnel" je pense que c'est surtout visible lorsque c'est couplé à un routine matinale avec le yoga, l'eau chaude par exemple... La multiplicité et la régularité amènent à des effets durables d'amélioration de la santé globale selon ce que j'ai vécu. 

N'hésitez pas à me transmettre vos propres expériences et ... soyez curieux, essayez !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

logo gris
06.19.57.15.29